Michèle GOUPIL
Publié le 03/09/2020

Michèle GOUPIL

Accédez à sa fiche dans l'annuaire

Certificats de vie - Pandémie covid19 - Autorités locales non opérationnelles

Question écrite de Madame Goupil, Conseillère des Français de l’Étranger de l’Argentine, également membre de l’AFE

Malgré les mesures de confinement encore en vigueur dans de nombreux pays, GIP-Union Retraite a décidé de ne pas prolonger le délai de retour des certificats de vie (voir la réponse à ma question écrite du 6/7/2020).

En Argentine, les autorités locales de certaines provinces (pays fédéral) refusent de délivrer les certificats de vie, en raison des mesures de confinement. C’est le cas des autorités de la province de Buenos Aires (Registro Civil, commissariats de police, etc.) où réside un nombre important de Français.
Obtenir le fameux sésame pour continuer à percevoir leur retraite ou pension relève du parcours du combattant pour ces populations à risque, alors que les cas de Covid se multiplient et que le confinement reste en vigueur.

Ne serait-il pas possible de redonner aux consulats, dans ces circonstances exceptionnelles, la faculté de délivrer les certificats de vie (sur rendez-vous), au moins jusqu’à la fin des mesures de confinement, afin d’éviter des situations angoissantes de suspension de paiement dans un contexte économique particulièrement tendu ?

A titre informatif, les autorités de la Sécurité Sociale argentine (ANSES) ont prolongé jusqu’au mois d’octobre 2020 inclus la suspension de l’exigence de présentation d’un certificat de vie pour les retraités, en raison de la situation sanitaire.